Logo de la startup Cocoom

Entre le blog et l’Entreprise Social Network, la startup Cocoom developpe un “média interne” qui fédère tous les employés :

Que proposez vous ?

Créée en 2017, Cocoom fait vivre la culture d’entreprise et accompagne la conduite du changement en facilitant le partage des informations clés grâce à une solution hybride.
C’est un média interne qui permet à tous les collaborateurs, de la direction aux opérationnels, de partager au quotidien des articles sur la vision, les plans d’action, les retours terrain et la vie de l’entreprise.

Comment avez vous eu l’idée ?

“Nous sommes quatre co-fondateurs, c’est vraiment le fruit d’une construction. Pour l’histoire, ce qui s’est passé c’est que j’étais product owner chez un éditeur de logiciel qui faisait de la communication interne puis j’en ai eu un petit peu marre au bout d’un moment de voir que tout ce qui cristallisait les demandes c’était toujours l’outil. Un outil ne va jamais correspondre aux besoins de tout le monde, un bouton n’est pas au bon endroit, il manque une fonctionnalité… Nous étions juste là pour poser des palliatifs qui n’allaient pas répondre réellement au problème posé. 

Du coup, j’ai eu envie de réinventer un peu ce métier et de me dire « Ok, c’est quoi la problématique réelle dans la com’ interne ? Comment est-ce qu’on va y répondre ? Est-ce que la solution c’est un logiciel ou pas ? » 

Et finalement, le fruit de ces rencontres et de ces associations nous a donné l’idée de Cocoom. Cocoom est vraiment une solution hybride où l’on va amener à la fois du conseil, de l’accompagnement et de la co-construction et un outil qui, cette fois-ci, va être support de tout ce qu’on a trouvé en amont.”

Anne-Laure Plessier CEO & Happy Sherpa de Cocoom

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

“Il y a eu deux événements, d’abord il y a la FAILCON. J’ai participé à la FAILCON en tant que spectatrice et je me suis dit : « mais c’est fou, toutes les difficultés, toutes les erreurs qu’ils peuvent commettre, tout cela, je le rencontre moi aussi aujourd’hui dans mon parcours et pourtant je suis salariée. Pourquoi est-ce que je ne ferais pas des erreurs par moi-même ? ». Et ensuite, on a eu l’opportunité de négocier une rupture conventionnelle, donc ce qui m’a incité à me lancer c’est la FAILCON, ce qui m’a permis de lancer, c’est Pôle Emploi.” 
Anne-Laure Plessier CEO & Happy Sherpa de Cocoom

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nous avons crée Cocoom en janvier 2017 !

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Les entreprises sont faces à un problème récurrent et qui prend de l’ampleur au fil du temps : la perte d’engagement. Ils ont des difficultés à rester agile, à innover, à recruter et à conserver leurs collaborateurs.
L’un des principaux leviers d’engagement est le sens donné au travail, l’entreprise doit donc pouvoir partager avec ses salariés son but, ses objectifs et ses enjeux.
Hors ces informations ne passent pas, aucun outil ne parvient à résoudre ce problème car il est lié à une problématique de transformation culturelle.

Quel est votre cœur de cible ?

Le marché cible (taille, évolutions, typologie de clientèle, …) :
Marché très large par nature.
Notre cible prioritaire :
– PME / ETI : entre 150 et 2000 collaborateurs.
o En croissance ( interne ou externe) : qui ont besoin d’intégrer des nouveaux collaborateurs et partager rapidement la vision et la culture
o En transformation ( plan excellence, transfo digitale, pivot) : qui ont besoin de faire de la conduite du changement et de mesurer l’évolution de l’engagement des collaborateurs.
o En tension sociale ( avec de mauvais résultats aux baromètres sociaux) : qui ont besoin de réengager sur la vision et les enjeux de l’entreprise pour améliorer la performance, faciliter le recrutement et limiter le turn over.
Notre cible secondaire :
– Grands groupes : + de 2000 collaborateurs
o Ils sont soumis à de grandes difficultés pour engager leurs collaborateurs, ils sont une cible secondaire pour le moment car les cycles de ventes sont bien trop longs et complexes. Nous commençons à les adresser pour des signatures à 12 / 18 mois.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Grâce aux témoignages de nos clients. Les chiffres de nos premières installations montrent que l’hybridation et l’ouverture font une vraie différence avec en moyenne :
91% d’utilisateurs actifs
67% d’utilisateurs quotidiens
33% de contributeurs ( % de collaborateurs qui publient des articles / la moyenne de Yammer étant de 4%)
Les collaborateurs forment, accompagnent et font évoluer la plateforme après l’accompagnement.

Traction commerciale : 10 clients en 12 mois sur un marché concurrentiel.
7 à 10 nouveaux contacts entrants par mois sans prospection.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous gagnons de l’argent grâce à la vente de Cocoom. Nous sommes les premiers vendeurs de Cocoom. Nous vendons et réalisons nous même l’accompagnement grâce à Daniel-Hakim Hamadi, notre directeur de la Pédagogie

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Plateforme SaaS

Quels sont vos besoins ?

Nous devons être très clairs sur notre offre. Cocoom est une solution à part entière et nous souhaitons veiller à ne pas être confondu avec d’autres outils, comme de l’intranet ou de la messagerie.

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Nous devons mainte­nant réussir la phase d’industriali­sation de notre offre !
La satisfaction client reste aussi une des priorités majeures.
Recruter des talents dans un second temps.
Devenir une solution incontournable sur le marché !

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Aujourd’hui les entreprises utilisent des solutions de communication interne classiques ( journaux internes, intranet…) pour communiquer sur la stratégie. Elles sont très peu utilisées et souffrent d’un manque d’adoption assez important. Toutes ses solutions n’impliquent que très peu les salariés dans la construction et dans l’alimentation.
Aujourd’hui, les chiffres nous montrent qu’il y a toujours un très gros problème de clarté et de transparence par rapport à la communication stratégique.
Les principaux concurrents aujourd’hui sont les grandes solutions de communication interne :
– Intranet collaboratifs ( jive, jalios, beezy, sharepoint,….) : ils apportent des solutions très complètes, au spectre fonctionnel très large. Par contre sans accompagnement et avec des publications internes très descendantes, ils ne parviennent pas à répondre au besoin attendu. Les informations disponibles sont longues et institutionnelles, très peu de collaborateurs participent à leur rédaction. Ces outils ne changent pas la structure, le partage et la circulation de l’information au sein des entreprises.
– Réseaux sociaux d’entreprise ( workplace, slack, teams…) : ils apportent des solutions très efficaces pour mieux communiquer au sein des équipes et au sein des projets. Les échanges sont conversationnels et les informations éphémères, ces outils ne peuvent pas cristalliser la stratégie d’entreprise ni même les actions et chiffres clés par service.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Il faut permettre à l’ensemble des collaborateurs d’accéder et d’alimenter ces informations clés pour enfin engager autour d’un objectif commun.

Nous avons créé une solution complète pour permettre à chaque entreprise de résoudre ce problème de fond. Un média interne, accessible à tous les salariés pour leur permettre de s’informer et de partager des informations sur la vie réelle de l’entreprise. Un accompagnement et une méthode pour aborder la transformation culturelle apportée par outil complètement ouvert basé sur la confiance et l’engagement.
La différence réside donc dans cette offre hybride !

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Grâce à la dimension humaine de l’accompagnement Cocoom, nous faisons d’une simple plateforme digitale un véritable outil de transformation culturelle pour l’entreprise !

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Cocoom collabore déjà avec des grands groupes, à l’instar d’Alsico, de Metrohm, de Dimo Software et de Generali France. Cocoom obtient aujourd’hui un taux de renouvellement de 100%. La plateforme compte 95% d’utilisateurs actifs, 69% d’utilisateurs quotidiens et un taux de contribution de 32%. Cette satisfaction client est notre plus grande fierté et nous motive à cibler de nouvelles ETI et de nouveaux Grands Comptes. Nous ambitionnons de devenir un outil de pilotage incontournable sur le marché pour répondre aux besoins croissants des entreprises en termes d’engagement collaborateur et de conduite du changement .

Cette présentation de startup a été mise à jour le 30 January 2019 par Anne-Laure Plessier

Entrepreneurs :
Anne-Laure Plessier Lionel Balme Hervé Berard
Employés : 8
Levée de fond
500 000 €

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: