Logo de la startup ChicTypes

L’homme le plus classe du monde n’a qu’à bien se tenir. Avec ChicTypes, Etienne et Antoine s’occupent de votre style, Messieurs !

Un clic, un panel de conseils et une malle de vêtements sélectionnés qui arrive directement chez vous. Plus de queue en magasin, plus de passages en cabine, vous gardez ce qui va, et rendez le reste. On peut difficilement faire plus pour simplifier la vie de ces Messieurs.

Et fini de confondre classe et coquetterie !

Que proposez vous ?

ChicTypes est un service de stylisme personnalisé en ligne dédié aux hommes qui leur permet d’être bien habillés, sans shopping et sans effort. Nous envoyons une sélection personnalisée de vêtements (et une jolie malle) chez nos clients, sans frais, sans engagement. Ils ont 10 jours pour essayer les vêtements et conservez ceux qui leur plaisent.
Notre façon de réconcilier les hommes avec le shopping.

Comment avez vous eu l’idée ?

Les anciens collègues d’Antoine et les membres de l’équipe de rugby d’Etienne avaient au moins une chose en commun : ils n’avaient ni le temps, ni l’inspiration pour s’occuper de leur shopping. Et pourtant ils avaient tous envie d’être bien habillés et suffisamment de moyen pour s’offrir des vêtements bien coupés et de qualité. C’est ce constat partagé qui nous a poussé à monter ChicTypes.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

La lueur de reconnaissance qu’on lisait dans les yeux des hommes à qui on parlait du concept.

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nous avons lancé le projet il y a moins d’un an

Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre service ?

Nous répondons à un besoin que partagent de très nombreux hommes : celui d’être bien habillés, sans subir la corvée du shopping.

Quel est votre coeur de cible ?

Les hommes, qui ont envie d’être bien habillés, mais qui sont réfractaires au shopping. Je parie que vous en connaissez autour de vous ☺.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Nous comptons beaucoup sur le bouche-à-oreille : le meilleur compliment qu’un client puisse nous faire, c’est de parler de ChicTypes à ses amis. Nous savons que sur ces sujets là, les femmes sont également très prescriptrices et nous ne les oublions pas dans notre plan de com’.

Quel est le business model ?

Le même que celui des e-commerçants traditionnels. Le service est gratuit pour les clients qui ne paient que le prix des vêtements, rien de plus.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Ce sont des technologies open-source, par ex. nous fonctionnons aujourd’hui avec Prestashop.

Quels sont vos besoins ?

Renforcer notre équipe ! (message subliminal pour ceux que le concept intéresse et qui ont envie de rejoindre une start up qui bouillonne)

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Beaucoup trop tôt pour parler de ces sujets !

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Tous les lieux – magasins ou sites web – où les hommes achètent leurs habits aujourd’hui.

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

En transformant une corvée en moment agréable : pas de monde en magasins, pas de contraintes d’horaires, possibilité d’essayer les vêtements avant de les acheter, pas d’heures passées à naviguer sur un catalogue virtuel, pas de doutes sur le choix des articles…
Bref, nous apportons une solution qui correspond aux attentes spécifiques des hommes.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Avec une belle équipe de stlylistes, des clients fidèles et un lieu sympa pour les accueillir et leur faire rencontrer leur styliste.

Si vous avez vu une faute de frappe ou d’inattention, n’hésitez pas à nous la signaler en selectionnant le texte en question en cliquant Ctrl+Enter.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 17 May 2013 par ChicTypes.com

Vous êtes entrepreneur ? Pour ajouter votre startup, il suffit de remplir ce questionnaire
Entrepreneurs :
Etienne Morin et Antoine Régis

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: