Logo de la startup Alan

L’expérience utilisateur c’est important. Allez sur le site de l’assurance santé de votre startup. Allez sur le site d’Alan. Nous vous laissons prendre la décision qui s’impose :)

Que proposez vous ?

Alan est la première assurance santé digitale en Europe et la première assurance indépendante agréée en France depuis 1986 !

Nous réinventons l’expérience utilisateur et fournissons une couverture simple et transparente. Les entreprises et travailleurs indépendants (freelancers, travailleurs non salariés) peuvent s’inscrire en ligne en moins de 5 minutes.

Comment avez vous eu l’idée ?

Chez Alan, nous croyons que le métier d’assureur n’est pas simplement de couvrir des risques financiers, mais d’aider à rendre la santé simple et accessible. Nous avons donc créé Alan pour apporter la meilleure expérience utilisateur, plus de transparence et de simplicité dans le système de santé.

Qu’est ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ?

Nous trouvions que l’assurance santé était beaucoup trop complexe, peu transparente et sans aucune préoccupation de l’utilisateur final. Nous voulions donc changer cela en proposant une très bonne expérience utilisateur dans ce secteur régulé et guidé par les chiffres !

Depuis combien de temps avez vous commencé ce projet ?

Nous avons commencé l’aventure en janvier 2016.

A quel besoin répondez vous (Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit/service ?)

Les startuppers et freelances sont noyés dans la paperasse et perdus face à la complexité de l’assurance santé. Ils ont le droit à une expérience utilisateur pauvre et à des produits chers.

Chez Alan, nous pensons que l’assurance devrait être simple et transparente, c’est pourquoi nous proposons une UX au top.

Quel est votre cœur de cible ?

Nous avons commencé par commercialiser des contrats d’assurance santé collectifs à destination des entreprises (PME et start-up). Devant la demande des indépendants et freelances, nous avons lancé l’offre travailleurs non salariés fin février 2017.

Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ?

Pour l’instant, nous avons connu une croissance organique grâce au très bon bouche à oreille.

Quel est le business model Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous avons un modèle de tarification mensuelle par employé.

Quelles sont les technologies que vous utilisez ?

Nous utilisons toutes les technologies du moment. Nous avons une équipe technique passée par les meilleures startups françaises et américaines (Facebook, Twitter, Mixpanel, Blablacar).

Quels sont vos besoins ?

Continuer à couvrir toujours plus d’entreprises et d’indépendants :)

Quels sont les plans pour l’entreprise (revente, Ipo, rien du tout) ?

Devenir la plateforme de santé de référence en Europe.

Qui sont vos principaux concurrents ? (Si si, il y a toujours un concurrent)

Le marché compte principalement des acteurs traditionnels, très nombreux, plus de 500. En effet, les barrières à l’entrée sont tellement élevées qu’aucun nouvel acteur n’est entré depuis très longtemps. Avant Alan, cela faisait trente ans qu’aucun assureur indépendant n’avait été autorisé à entrer sur le marché français !

En quoi vous démarquez vous de vos concurrents ?

Jetez un oeil à notre site www.alan.eu. Vous verrez tout de suite la différence :)

Quels sont vos avantages par rapport à vos concurrents (vous avez le droit à un joker pour cette question)

Une expérience utilisateur au top, une couverture simple et transparent, une inscription en moins de 5 minutes et un service client ultra réactif.

Où voyez-vous l’entreprise dans un an ?

Devenir l’assurance santé de référence pour les entreprises et les travailleurs indépendants. Nous voulons être dans leur esprit le meilleur outil pour gérer leur santé. Cela passe par offrir une excellente plateforme de gestion de la santé en apportant des services transformants pour plus de transparence et de simplicité.

Cette présentation de startup a été mise à jour le 30 March 2017 par Kevin

Startup fondée par :
Jean-Charles Samuelian et Charles Gorintin
Employés : 13
Levée de fond
12 millions d'euros

Pas encore de commentaire.

Ajouter une remarque constructive et pertinente